Rechercher
  • Florouv

Aujourd'hui, C'est quoi un gériatre ?

Chaque année, 170 étudiants en médecine environ font le choix de se spécialiser en gériatrie. Une discipline pleine d’avenir au vu de l’évolution démographique de la France, mais à quoi sert-elle exactement ? Pourquoi consulter un gériatre ? Explications du professeur Nathalie Salles (présidente de la Société française de gériatrie et de gérontologie) et de Fanny Durig, présidente de l’association des jeunes gériatres.



Un gériatre est un médecin qui a choisi de se spécialiser en gériatrie, la médecine des personnes âgées. L’équivalent d’un pédiatre, en somme, mais pour le grand âge. La gériatrie est une spécialité globale, souligne Nathalie Salles. Elle porte sur la perte d’autonomie, les difficultés liées au vieillissement, les maladies chroniques des personnes âgées, avec une dimension éthique, sociale et psychologique. Le gériatre s’intéresse à l’état de santé global de ses patients, en tenant compte de leur environnement, de leurs difficultés fonctionnelles, sensorielles, de leur moral, leurs traitements, dans le but de préserver ou restaurer au maximum leur autonomie. Cette discipline est une spécialité à part entière depuis 2017, jusqu’alors, c’était une spécialité complémentaire. Au 1er janvier 2021, la France comptait 2232 gériatres (soit 1 % de tous les médecins français).

En quoi consiste une consultation gériatrique ?

Tout dépend du motif de consultation, indique Nathalie Salles. Si le patient voit un gériatre suite à une chute, l’accent sera mis sur l’alimentation, la mobilité, etc. Dans tous les cas cependant, le gériatre cherche à avoir une vision la plus globale possible de l’autonomie de la personne, ses difficultés, son environnement aussi. Il lui fera généralement passer des tests et des examens pour évaluer ces différents points, en plus des questions qu’il posera à la personne et son aidant le cas échéant. Dans tous les cas, la consultation, l’évaluation gériatrique demande du temps.


Peut-on consulter un gériatre directement ?

C’est tout à fait possible mais les patients sont la plupart du temps orientés par leur médecin traitant ou un autre spécialiste, leur cardiologie par exemple. Pour Fanny Durig, c’est préférable : le médecin traitant est responsable de la coordination des soins, il est donc essentiel qu’il sache quels spécialistes consulte son patient pour avoir une vision d’ensemble. Quand un patient vient consulter directement, explique-t-elle, nous nous mettons en relation avec son médecin traitant, avec l’accord du patient.


Où trouver un gériatre ?

La très grande majorité d’entre eux exercent à l’hôpital : au 1er janvier 2021, seuls 154 gériatres avaient un cabinet en ville, dont 83 se partageaient entre la ville et l’hôpital. En gériatrie, l’exercice en libéral est compliqué, question de tarif de consultation : une évaluation gériatrique nécessite du temps, au moins une heure, et il n’existe pas de consultation spécifique grand âge. Une consultation gériatrique est donc facturée comme n’importe quelle autre consultation de spécialiste, soit 28 euros (hors dépassements d’honoraires). Les médecins traitants peuvent toutefois proposer la visite longue à leurs patients, mais à certaines conditions. Cette visite longue est en effet réservée aux personnes en soins palliatifs, aux patients atteints de maladies neurodégénératives, ou âgés de plus de 80 ans. Par ailleurs, elle ne peut avoir lieu que trois fois par an par patient.

1 vue0 commentaire