Rechercher
  • Florouv

Aujourd'hui, on parle de l'éclairage du domicile de la personne âgée


Un bon éclairage chez soi est essentiel pour éviter les accidents domestiques, surtout quand on avance en âge.


Le Dr Orssaud, ophtalmologue, nous explique comment les personnes âgées peuvent améliorer l’éclairage de leur habitation.


Le Dr Orssaud est président du Collège Santé de l’association française de l’éclairage. Il est également responsable de l’unité fonctionnelle d’Ophtalmologie et du centre de référence maladies rares OPHTARA à l’hôpital européen Georges Pompidou.



Les personnes âgées ont-elles des besoins spécifiques en éclairage ?

Dr Orssaud : Les besoins visuels, de lumière et d’éclairage des personnes de plus de 75 ans ne sont pas ceux d’une personne de 55/60 ans. Du fait d’un vieillissement physiologique de l’œil et de la rétine, il est nécessaire d’avoir plus de lumière pour la réalisation de tâches nécessitant une certaine précision. Ce besoin est accru en cas de pathologies telles que le glaucome, la cataracte ou d’atteintes oculaires liées au diabète ou à des médicaments. On peut améliorer les capacités visuelles des personnes âgées en agissant sur plusieurs points. D’une part, il faut s’assurer de la prise en charge des pathologies ophtalmologiques et de l’adaptation de la correction optique. D’autre part, il est possible d’améliorer l’architecture intérieure des domiciles. Cette amélioration passe par la suppression de tous les obstacles, comme les tapis, et par l’adaptation de l’éclairage.

Pourtant, les personnes âgées vivent généralement dans des logements mal éclairés…

Dr Orssaud : Tout à fait. Les personnes âgées vivent souvent depuis longtemps dans leur maison ou leur appartement. Elles n’ont pas réellement adapté l’éclairage des pièces de vie (salon, salle à manger, chambre ou bureau), ni des zones de circulation et des pièces à risque d’accident comme la cuisine et la salle de bain. De ce fait, l’architecture intérieure de leur domicile ne s’accorde plus à leur état physiologique qui, tout en restant bon, s’est quand même modifié.

Quels sont les risques associés à un mauvais éclairage ?

Dr Orssaud : De nombreuses tâches quotidiennes nécessitent de bien discerner ce que l’on fait : prendre ses médicaments sans les confondre, préparer et couper des aliments… C’est pourquoi un éclairage inadapté constitue une cause d’accidents domestiques mais aussi d’erreurs dans la prise des médicaments, avec parfois des conséquences graves. De plus, un éclairage inadapté multiplie le risque de chute.

Comment améliorer son éclairage ?

Dr Orssaud : Il est important de travailler sur la disposition des sources lumineuses. Il faut supprimer les zones de travail mal éclairées et éviter que les personnes ne créent des zones d’ombre dans leurs activités. Il est intéressant de multiplier les sources en associant des éclairages larges et des systèmes à diffusion plus ponctuelle. En plus d’une source d’éclairage large venant du plafond, des spots peuvent éclairer spécifiquement le plan de travail à la cuisine et des lampes à éclairage directionnel peuvent être placées près d’un canapé pour la zone de lecture. Enfin, il faut apporter un soin particulier aux zones de circulation. Ceci est important la nuit pour permettre de voir dans un couloir lorsqu’il n’est pas possible d’allumer la totalité de l’éclairage pour ne pas réveiller l’ensemble de la maison. L’éclairage doit être tout à la fois peu intense mais faire ressortir les éventuels obstacles.

À qui s’adresser pour être conseillé ?

Dr Orssaud : Prendre l’avis d’un spécialiste de l’éclairage est toujours souhaitable pour éviter des solutions coûteuses et parfois peu adaptées. J’ajouterais que ces aménagements viennent en complément et doivent souvent être envisagés conjointement avec d’autres travaux visant à faciliter les déplacements et une meilleure ergonomie dans le logement. Des aides financières existent pour réaliser de tels travaux. Il ne faut pas hésiter à les demander.



Pour aller plus loin : la vidéo "Un bon éclairage à domicile pour prévenir les accidents"

Un bon éclairage à domicile pour prévenir les accidents (Ensemble pour l'autonomie, septembre 2020) - Vidéo Dailymotion


Concernant la RouVilla, l'éclairage sera étudié et adapté pour répondre aux besoins des habitants colocataires.


2 vues0 commentaire