Rechercher
  • Florouv

Vieillir n’est pas un crime

Les personnes très âgées, parfois atteintes de plusieurs pathologies, qui ne correspondent pas à l’image du « senior dynamique » des publicités, peuvent être reléguées loin des regards d’une société vouée à la performance.


La maltraitance est fréquente, et la crise du Covid a constitué un tournant, dans la mesure où une partie de l’opinion a considéré les « vieux » comme responsables d’avoir volé aux « jeunes » leur liberté et de mettre en danger l’économie. Pire, une insupportable solitude leur a été imposée, responsable du « phénomène de glissement » (de nombreuses personnes qui se sont laissé mourir).


C'est rude... Et ça fait l'objet d'un bon postcast, pour réfléchir :


Vieillir n’est pas un crime - Priorité santé (rfi.fr)

  • Dr Véronique Lefebvre des Noëttes, psychiatre de la personne âgée au Centre Hospitalier Émile Roux à Limeil Brevannes, dans le Val-de-Marne. Docteure en Philosophie pratique et Éthique médicale à l’UPEM et chercheuse associée au LIPHA (Laboratoire Interdisciplinaire d’études du politique Hannah Arendt). Auteure du livre Vieillir n’est pas un crime ! Pour en finir avec l’âgisme, aux éditions du Rocher.

  • Pr Yves Binan, gériatre et professeur titulaire de Médecine Interne, chef de service de Médecine Interne et Gériatrie du CHU d'Angré à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

  • Reportage de Charlie Dupiot.


A la RouVilla, on veut être un acteur de lutte contre l'âgisme. En commençant par montrer à 2 petites filles, la vieillesse en vrai! Et en montrant la réalité!



4 vues0 commentaire